Le graphique de la semaine

Source : F&W, Graphique des Tages, 9.11.2022

Le graphique montre la consommation de gaz en Allemagne au cours des dernières années. La ligne noire montre la consommation moyenne entre 2018 et 2021. Les barres indiquent la consommation actuelle en 2022.
Pourquoi c'est important
Les mesures d'économie de gaz semblent fonctionner. On consomme moins de gaz en Allemagne que les années précédentes. Cela dépend bien sûr en grande partie de la chaleur de l'automne.
L'Allemagne est le pays le plus dépendant du gaz russe en Europe. De nombreux investisseurs n'investissent pas car ils s'attendent à une pénurie d'énergie. L'Allemagne serait alors le pays le plus touché.

Actuellement, il semble que ces craintes soient exagérées et ne se concrétiseront pas.

Stagflation à l'horizon

Source : Isabelnet, 17.11.2022

Le graphique montre le PMI mondial (en noir) et l'activité des banques centrales (en bleu). Le stimulus monétaire mondial indique généralement environ 8 mois à l'avance dans quelle direction le PMI va évoluer. L'indice des directeurs d'achat (PMI) est l'indicateur avancé le plus important et le plus fiable de l'activité économique.
Afin de lutter contre l'inflation élevée, les banques centrales du monde entier ralentissent massivement l'activité économique. Elles semblent y parvenir. Cependant, elles ralentissent l'activité à un point tel que la plupart des participants au marché supposent maintenant qu'il y a une récession.

Source : Twitter, Richard Bernstein Advisors, @RBAdvisors, 17.11.2022

Le graphique montre une enquête menée auprès des plus grands investisseurs institutionnels. On leur a demandé s'ils s'attendaient à une récession au cours des quatre prochains trimestres. Près de 50 % des répondants sont d'accord. C'est le chiffre le plus élevé depuis 1970.

Source : Twitter, Mohamed A. El-Erian, @elerian, 19.11.2022

Le graphique montre une enquête menée auprès des plus grands investisseurs mondiaux. Au début de l'année, la plupart d'entre eux tablaient encore sur une croissance et une inflation élevées. Cela a maintenant complètement changé. La majorité des grands investisseurs s'attendent à ce que l'inflation reste supérieure à la moyenne, mais que la croissance soit faible. Le terme technique pour cela est la stagflation.
Les entreprises et les particuliers se préparent à une année difficile.

Source : Twitter, The Daily Shot, @SobertLook, 18.11.2022

Le graphique montre une enquête menée auprès de PDG d'entreprises américaines. La plupart d'entre eux s'attendent à devoir réduire fortement le temps de travail du personnel. Cette valeur n'a été plus faible que pendant la crise financière de 2008.

Source : Twitter, The Daily Shot, @SobertLook, 18.11.2022

Une enquête menée auprès d'investisseurs privés leur a demandé s'ils étaient plus susceptibles de pouvoir investir plus ou moins l'année prochaine. La plupart s'attendent à disposer de moins de capitaux l'année prochaine.
Parallèlement au refroidissement de l'économie, les chaînes d'approvisionnement internationales continuent de se normaliser.

Source : Twitter, The Daily Shot, @SobertLook, 18.11.2022

Le graphique montre les taux de fret entre Shanghai et Los Angeles. Depuis l'année dernière, ils ont chuté de 80 % et sont presque revenus aux niveaux d'avant la crise.

Source : Youtube, Markus Koch Wall Street, 18.11.2022, Time Stamp : 8.40

Le graphique montre la croissance de la masse monétaire M2 en Europe et en Chine. En plus de relever les taux d'intérêt directeurs, les banques centrales du monde entier réduisent la masse monétaire. Cela signifie que l'argent n'afflue plus sur les marchés boursiers.

Une exception semble être la Chine, qui a déjà inversé la tendance. De nombreux investisseurs espèrent maintenant que les autres banques centrales, notamment aux États-Unis et en Europe, ne réduiront pas davantage la masse monétaire. Cela serait très positif pour les marchés boursiers.  

Comment les grands investisseurs se positionnent-ils pour la fin de l'année ?
Chaque
mois, Bank of America interroge les grands investisseurs institutionnels sur leur politique d'investissement et leur vision des marchés.

Source : Isabelnet, 17.11.2022

Ici, on a demandé aux investisseurs où ils voyaient se former la plus grosse bulle, ou en d'autres termes, où tout le monde est déjà investi et où ils n'investiraient certainement plus.

Le dollar fort, les paris sur la baisse des actions en Chine et le prix élevé du pétrole sont les mentions les plus importantes ici.

Source : Isabelnet, 15.11.2022

Le graphique montre l'indice USD et la valeur de l'enquête ci-dessus sur le nombre d'investisseurs qui considèrent que l'USD est surévalué. La corrélation entre les deux lignes est très élevée. Les temps de l'USD fort devraient donc être comptés.

Source : Isabelnet, 17.11.2022

Dans l'enquête, 80 % des investisseurs institutionnels s'attendent à une récession. Dans le même temps, ils s'inquiètent de la qualité des finances des entreprises et souhaitent que celles-ci renforcent leurs bilans.

Source : Isabelnet, 17.11.2022

Ici, on a demandé aux investisseurs institutionnels s'ils surpondéraient ou sous-pondéraient le secteur technologique. Après presque 10 ans, la pondération des valeurs technologiques est en train de changer. La sous-pondération devrait se poursuivre encore longtemps. Les valeurs technologiques et de croissance ont besoin d'argent bon marché, qui n'est pas disponible actuellement.

Source : Isabelnet, 16.11.2022

Les investisseurs institutionnels ont également été interrogés sur le niveau de leur part de liquidités dans les portefeuilles d'investissement. Elle est aussi élevée qu'elle l'était la dernière fois en 2003 ! Si ne serait-ce qu'une partie de cet argent revient sur les marchés, les mois de bourse seront fructueux.

Vous voulez participer au prochain événement ?

Avis de non-responsabilité

Le contenu des blogs est uniquement destiné à fournir des informations générales et à aider les clients potentiels à se faire une idée de notre mode de fonctionnement. Ils ne constituent pas des recommandations devant conduire à l'achat ou à la vente d'actifs et ne sont pas des conseils d'investissement. Marmot.Finance ne peut pas juger si et comment les déclarations faites correspondent à vos objectifs d'investissement et à votre profil de risque. Si vous prenez des décisions d'investissement sur la base de cet article de blog, vous le faites entièrement à vos propres risques et responsabilités. Marmot Les produits mentionnés ne sont pas des recommandations, mais sont destinés à montrer comment Marmot.Finance travaille et sélectionne ces produits. Marmot.Finance est également totalement indépendant et ne gagne pas d'argent sous quelque forme que ce soit des fournisseurs de produits.

Vous voulez faire travailler votre argent pour vous ?